Et si l'action locale pouvait changer le Monde

En France, en Espagne, en Grèce, à Borce des gens ordinaires se battent pour rendre la vie meilleure. Et inventer une autre ère du vivre ensemble. Des élus, des citoyens s'aventurent dans de nouvelles façons de gouverner, vivre, consommer ou produire, par delà la diversité des expériences, ces héros ont tous choisi l'action locale. La politique du conseil municipal de Borce est fortement inspirée par ce souffle démocratique, plus question d'attendre le sauveur providentiel pour agir. Partant du constat que ni l'Etat ni le marché n'ont la capacité, la volonté, voire la légitimité, d'organiser efficacement et durablement nos existences ; nous avons décidé d'oeuvrer nous-mêmes pour améliorer notre quotidien et la vie de ceux qui nous entoure, ceci est le début de la démocratie participative. Faire renaitre l'espoir, se battre contre le sentiment d'impuissance né de la multiplication des constats dramatiques de la désertification de nos vallées et zones rurales, crise identitaire, disparition de la civilisation montagnarde du début du siècle dernier, nous voulons prouver que chacun a sa place dans le changement social. Nous prenons actes de l'échec des politiques qui depuis quarante ans n'ont ni réussi à endiguer l'exode rural, ni à convaincre la société Aspoise qu'elle devait changer d'approche avant que ne soit atteint le seuil limite démographique. Certes, il s'agit de rêver d'un changement dont chacun pourrait être acteur à travers le fameux « empowerment », développement du pouvoir d'agir des individus, cher aux anglo-saxons, pas de rêver les solutions déjà à l'oeuvre ; consommateur, élu ou électeur chacun devient co-inventeur de solutions. Notre défi est de rassembler les expériences et de les mettre en mouvement. Transformer les mentalités et la culture locale pour s'adapter au changement en cours, nous rendre résilients et nous réinventer. Nous pouvons imaginer à quoi pourrait ressembler Borce dans 20 ans, ceci nous aiderait à parler de la manière dont on se voit et voit le monde, exprimer ensembles nos peurs, nos questionnements face à notre civilisation montagnarde qui disparaît.

Dépasser les clivages, en s'adressant au plus grand nombre au-delà des affinités politiques, culturelles et générationnelles. Les objectifs poursuivis sont pragmatiques, re-localiser et développer l'économie locale. Toutes la force du combat local se trouve là.

Bonne année 2015 à toutes et tous

Didier Bayens

Modifier votre information
Voir les informations de la catégorie : Le Collectif Borce 2014-2020


Rédiger votre commentaire :

Votre nom

Votre email (facultatif)

Votre commentaire


1 connecté(s)